Accueil arrow Documents arrow techniques recettes arrow Détrempe et Tempera

Boutique en ligne


Lister Tous les Produits


Recherche Avancée




Mot de passe perdu ?
Pas encore de compte ? Créer un compte

Nous serons fermés du 5 au 15 août 2017. Le site continue à être opérationnel mais les expéditions ne pourront se faire qu'à partir du 16 août.

 

Détrempe et Tempera
« La peinture en détrempe est celle dont les couleurs broyées à l’eau sont ensuite détrempées à la colle [de peau] » (1)
Cette définition ancienne, un peu restrictive, doit être étendue comme le propose François Perego (2) aux peintures en liant aqueux non gras dans lesquelles celui-ci reste soluble dans l’eau après séchage, tout phénomène de vieillissement mis à part.
Pour fabriquer une détrempe on devra donc réunir :
  • Une charge et/ou un pigment
  • De l’eau
  • Un agglutinant
La charge la plus fréquemment utilisée est le carbonate de calcium que l’on trouve dans le commerce sous l’appellation blanc de Meudon ou d’Espagne et qui est de la craie finement broyée. Si on lui ajoute de l’eau on obtient un produit qui a un très léger pouvoir collant mais qui, une fois sec, s’enlève de son support par un simple essuyage. Pour « fixer » ou « coller » la charge sur le support on ajoute donc un agglutinant, par exemple :
  • Amidon
  • Caséine
  • Colle de peau (gélatine)
  • Gommes diverses (arabique, adragante …)
  • Méthylcellulose
  • Œuf
Voire de la purée de pomme de terre !
Il est important de noter qu’à l’exception notable des peintures à la caséine (bien formulées !) les détrempes laissent un film réversible, c'est-à-dire que même une fois sec le film se diluera de nouveau dans l’eau. Ce qui n’est pas gênant pour un plafond peut l’être quand il s’agit de peindre une pièce à vire qui subit les aléas et agressions de la vie quotidienne.
Certains de ces agglutinants ont la faculté de créer des émulsions de type huile dans eau. On parlera alors de Tempera, terme qui n’est pas réservé à la peinture à l’œuf. On aura ainsi des peintures a tempera à la caséine, à la colle … dont la réversibilité du film est grandement améliorée. Toute la difficulté résidant dans la faculté de réaliser une émulsion stable !
(1) Manuel Roret du peintre 1908
(2) François Perego – Dictionnaire des matériaux du peintre – Belin 2005
 
< Précédent

Votre panier

Voir le panier
Votre panier est actuellement vide.

Product Scroller

Caseo Tradition
Caseo Tradition


Benzoate de Sodium (E211)
Benzoate de Sodium (E211)


Prédose badigeon
Prédose badigeon


Collaseum - Colle à bois à la caséine
Collaseum - Colle à bois à la caséine


Caseo Tradition - Base à teinter
Caseo Tradition - Base à teinter