Accueil arrow Documents arrow caseine arrow Une super colle restée secrète

Boutique en ligne


Lister Tous les Produits


Recherche Avancée




Mot de passe perdu ?
Pas encore de compte ? Créer un compte
Une super colle restée secrète
 

Lorsque l'on étudie les rares documents traitant de la colle à la caséine, on se rend compte que le reproche qui lui est souvent fait est sa résistance moyenne à l'humidité. Pourtant des dizaines de milliers d'avions en bois ont été collés à la caséine, et certains même alors que les colles urée-formol avaient été développées. Les charpentes en lamellé-collé inventées et développées par le Suisse Otto Hetzer dans les premières années du XXème siècle sont toujours en parfait état, tout comme beaucoup de charpentes datant de la Renaissance !

En fait, les colles (et les peintures) à la caséine peuvent avoir une résistance suffisante à l'humidité compte tenu de leur application, voire résister à des milieux très humides, mais à condition d'avoir été correctement formulées !

Les erreurs actuelles

La caséine connaît depuis quelques années un regain d'intérêt dans le domaine de la peinture car elle constitue un excellent liant. Malheureusement les fabricants jouent sur la réglementation et n'utilisent pour la solubiliser qu'une base monovalente (le borax) qui donne un caséinate restant soluble dans l'eau. (voir article).

Les charpentiers du Moyen-Age, tout comme Otto Hetzer n'ont pas connu les contraintes de la rentabilité à tout prix et ont su utiliser une colle de caséine correctement formulée, c'est-à-dire principalement solubilisée par une base divalente qui donne un caséinate insoluble. La contrepartie est que la colle a une durée d'utilisation très courte et qu'elle se transforme rapidement en un pâton inutilisable sur une machine d'enduction. Ces collages laissés à l'abri des intempéries (charpentes) ont prouvé qu'ils avaient une durée de vie bien supérieure au siècle !

Un document secret qui change tout !

Restait une question en suspens : pourquoi certains constructeurs d'avion en bois de la seconde guerre mondiale ont continué à utiliser de la colle à la caséine alors que d'autres utilisaient des colles phénoliques qui avaient été développées spécialement pour eux ? Pourquoi par exemple la société De Havilland utilisait-elle pendant la seconde guerre mondiale un collage à la caséine dans ses usines Canadiennes alors qu'en Grande Bretagne le même avion fabriqué avec une colle phénolique ?

La réponse nous est parvenue il y a peu de temps. Le lait était une matière trop précieuse en Grande Bretagne pour en tirer la caséine, mais surtout les Canadiens disposaient des résultats d'études confidentielles menées par le gouvernement Américain sur les colles.

Nous avons pu nous procurer ces différents rapports aujourd'hui déclassifiés. L'un de ces documents est la synthèse d'une étude menée de 1932 à 1939 qui a abouti à la mise au point d'une colle à la caséine capable de maintenir ses performances pendant six mois sous une humidité de 97% et une température de 30°C.

Cette formule incorpore hélas un puissant fongicide toxique à une concentration très largement supérieure à ce qu'autorise actuellement la réglementation Européenne. Elle montre cependant qu'il est possible de réaliser une colle naturelle capable de rivaliser avec les produits issus de la synthèse pétrolière.

 

 
< Précédent

Votre panier

Voir le panier
Votre panier est actuellement vide.

Product Scroller

Caseo Tradition
Caseo Tradition


Collaseum - Colle à bois à la caséine
Collaseum - Colle à bois à la caséine


Caseo Tradition - Base à teinter
Caseo Tradition - Base à teinter


Caséine
Caséine


GELCUT
GELCUT